0466040162
Le bonus / malus


Qu’est-ce-que le Bonus / Malus ?
C’est le terme qui désigne le système par lequel les assurés automobiles se voient accorder des réductions ou des majorations de leur cotisation selon un coefficient calculé en fonction des sinistres qu’ils ont pu causer.
 
Pourquoi avoir mis en place ce système ?
Obligatoire depuis 1976 dans un but d’incitation à la prudence, le Bonus / Malus (ou clause de réduction-majoration) a pour effet d’adapter le montant de la prime d’assurance au comportement du conducteur assuré.

A qui s’applique le bonus/malus ?
Le bonus/malus ou coefficient de réduction/majoration (CRM) s’applique à tous les véhicules de tourisme, camionnettes et motos ou scooters de plus de 80 cm2. Tous les automobilistes ont donc un bonus ou un malus.

Quelle incidence a le bonus/malus sur le prix de l’assurance ?
C’est un élément central dans la tarification de l’assurance du véhicule dans la mesure où l’application de ce coefficient peut entrainer une réduction de l’ordre de 50% de la cotisation. Ce coefficient reflète l’historique de l’assuré en tant que conducteur.
Lorsque vous ne causez pas d’accident, vous bénéficiez d’un bonus et votre prime s’en trouve diminuée. En revanche, si vous provoquez un accident, vous serez pénalisé d’un malus et  payerez une cotisation plus élevée.

Le fonctionnement du bonus/malus :
Le bonus ne peut pas être inférieur à 0,50. Le malus ne peut pas être supérieur à 3,50.
Après deux ans sans sinistre, il ne peut être supérieur à 1,00.
Aucune modification du coefficient ne peut être appliquée pour le premier sinistre survenu après une période d’au moins 3 ans au cours de laquelle le bonus a été de 0,50.

Que se passe-t-il en cas de sinistre ?
Sachez tout d’abord qu’il n’est pas tenu compte dans le calcul de bonus/malus des sinistres vol/incendie/bris de glace/tempête qui, en général ne sont pas de la responsabilité de l’assuré.
Si par ailleurs, vous êtes victime d’un accident dont vous n’êtes déclaré aucunement responsable, votre bonus/malus ne bougera pas.
Lors d’un sinistre vous remplissez un constat amiable. Ce sont les indications fournies dans ce document qui déterminent votre part de responsabilité dans le sinistre :
  • si vous n’êtes que partiellement responsable de l’accident, la majoration appliquée à votre bonus de l’échéance précédente  sera de 12,5% ou encore 1,125. Un bonus de 0,75 deviendra alors 0,75 x 1,125 = 0,84.
  • si vous êtes totalement responsable de l’accident, la majoration appliquée sur votre bonus de l’échéance précédente sera de 25% ou encore 1,25. Un bonus de 0,75 x 1,25 = 0,94.


Contactez-nous

Imprimer