En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies qui nous permettent de vous proposer une navigation optimale et de mesurer l'audience du site.
En cliquant sur refuser, le site vous sera accessible mais vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site
ASSOCIATION AUTOMOBILE CLUB
Description de l'image

La conduite supervisée

La conduite supervisée
La conduite supervisée est de plus en plus suivie par les élèves en apprentissage à la conduite. Sachez qu’il s’agit d’une aide d’apprentissage idéale dans la situation où vous manquez de confiance en vous, et de ce fait vous aurez besoin de plus d’heures de conduite et de pratique derrière un volant. 

Qu’est-ce que la conduite supervisée ?
La conduite supervisée est un dispositif complémentaire à la formation au permis de conduire B. Cette formation complémentaire vous permet d’acquérir plus de confiance et de compétences en conduite afin que donc d’être plus sûr de soi sur la route.

 Dans quel cas, je m’oriente vers la conduite supervisée ? 
 
Après un échec au permis de conduire :
Il est possible de s’orienter vers la conduite supervisée après un échec au permis de conduire. Pour cela, il suffit de demander à votre auto-école une attestation de conduite supervisée. Vous accumulerez ainsi plus d’expériences au volant et sur la route, vous permettant de gommer vos erreurs.
 
Parce que vous souhaitez accumuler plus d’expériences :
Vous avez acquis les bases en auto-école, mais néanmoins vous ne vous sentez pas encore prêt à passer votre passage pratique à l’examen du permis de conduire B. Vous pouvez opter pour la conduite supervisée en vue d’acquérir plus d’expériences et vous sentir plus en sécurité.
 
Le minimum est d’avoir effectué les 20 heures de conduite en auto-école, sous condition également que votre niveau soit suffisant pour la conduite supervisée. Vous devez avoir également 18 ans. Il vous faudra également choisir votre accompagnateur pour la conduite. Un bilan de formation avec votre accompagnateur et l’auto-école sera effectué (2 heures de conduite). A l’issue de ce bilan, s’il est positif vous obtiendrez une attestation de fin de formation initiale. Cette attestation de fin de formation initiale donnera l’autorisation à l’apprenti conducteur de partie en apprentissage de conduite supervisée.
L’accompagnateur demandera l’accord à son assurance avec l’attestation de fin de formation initiale. Un livret accompagnateur est remis par l’enseignant à l’accompagnateur.
 
 
Refaire un bilan au retour de votre conduite. Ce bilan doit déterminer si votre niveau est bon ou non pour votre passage à l’examen du permis de conduire. 
 
Le déroulement de la conduite supervisée :
Il y a plusieurs étapes à respecter :
En moyenne la conduite supervisée dure 3 mois, il n’y a pas de limite de temps ou de kilomètres contrairement à la conduite accompagnée.
 
Les avantages de la conduite supervisée :

  • Plus grande expérience de la conduite : en effet, vous allez plus conduire et donc accumuler plus d’expériences et de compréhension de la conduite.
 
  • Réduction des coûts de la conduite : Si vous éprouvez des difficultés d’apprentissage et vous avez des difficultés pour obtenir votre permis de conduire. Plutôt que de rajouter des heures de conduite qui vous augmenteront le coût de votre permis (même si vous avez bénéficié du CPF), il est parfois préférable de passer en conduite supervisée. Bon à savoir, la conversion en conduite supervisée est totalement gratuite.
 
  • Diminuer le temps d’apprentissage : Vous pourrez conduire plus souvent avec votre accompagnateur, et donc acquérir plus rapidement de l’expérience.
 
  • Augmenter vos chances de réussite au permis de conduire B : plus vous pratiquerez, plus vous devez vous améliorer, et plus vous vous sentirez à l’aise lors du passage de l’examen du permis de conduire.

Publié le 15/01/2024

Voir aussi